Démangeaisons de la barbe : 10 conseils d’entretien à suivre

Publié le : 21 mars 20239 mins de lecture

Vous faites pousser votre longue barbe, elle est brillante, épaisse et en pleine santé, mais vous n’arrivez toujours pas à comprendre ce qui fait que votre barbe vous démange autant, de manière aussi intense et agaçante. Pour différentes raison, la barbe rend séduisant, encore faut-il qu’elle soit bien entretenue et agréable à porter.

Les premiers signes d’irritation de la barbe proviennent du menton fissuré, et en conjonction avec cela, il y a également une irritation de la barbe le long du cou.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une barbe sèche, dure, hérissée et assez piquante, ne désespérez pas, car vous n’êtes pas le seul à devoir vivre avec des irritations et une peau squameuse.

Enfin, si vous avez une barbe avec beaucoup de poils frisés, et que vous cherchez des remèdes pratiques, pour les rendre doux et ordonnés, alors vous devez consulter ces 10 conseils très utiles.

Commençons dès maintenant par les 10 conseils qui permettront de réduire considérablement les démangeaisons des longues barbes et les irritations avant et après le rasage :

Lavez régulièrement votre longue barbe

Il n’y a pas d’échappatoire, on sait désormais que les démangeaisons de votre barbe non cultivée qui provoquent des rougeurs et parfois même des pellicules sont dues à la présence de bactéries et de champignons de barbe, normalement présents sur notre peau.

Les débris environnementaux, la saleté, les résidus alimentaires, les cellules mortes sur le visage, la poussière sont presque naturellement attirés par la partie de la barbe.

Si ces cellules de saleté restent longtemps sur la peau, elles se mélangent au sébum et à la sueur des produits naturellement par la peau, ce qui provoque des rougeurs et des démangeaisons dans la barbe.

Il est important, voire essentiel, de savoir à quelle fréquence il faut laver sa barbe (1 à 2 fois par semaine) en utilisant toujours les meilleurs shampooings à barbe, en évitant également le problème de la peau sèche sous la barbe.

N’en faites pas trop lorsque vous nettoyez votre barbe

S’il est vrai que les irritations dues aux barbes longues sont de plus en plus fréquentes, car nous avons tous tendance à jouer avec nos mains dans nos barbes, ce qui les salit, il est tout aussi vrai que vous ne devez absolument pas en faire trop en utilisant de manière immodérée un nettoyant pour barbe.

Il est de plus en plus fréquent que les pellicules du visage provoquent des rougeurs, des inflammations, de l’eczéma et du psoriasis dans la barbe, et l’explication de ce phénomène est très simple.

Afin de se protéger des bactéries, des champignons et de la saleté, la peau est recouverte d’une enveloppe lipidique fluide, appelée sébum, qui, avec la sueur, forme le film hydrolipidique, conférant structure, résistance et protection aux agents extérieurs, potentiellement nocifs pour le follicule pileux.

Lors de l’utilisation d’un shampooing à barbe, parfois trop agressif, cette protection huileuse de notre barbe est enlevée de manière harassante, et génère des démangeaisons de la barbe.

Tout cela se traduit par une peau plus sensible et exposée à des problèmes tels que : peau squameuse ou dermatite de la barbe, démangeaisons et taches sur la barbe ; les remèdes pour y remédier sont représentés par des shampooings effectués une ou deux fois par semaine, délicats et à fonction anti-microbienne et anti-inflammatoire.

Rincez soigneusement votre barbe

Si les irritations et les démangeaisons de la barbe sont de plus en plus fréquentes, la raison est aussi à chercher dans un rinçage médiocre et bâclé de votre barbe, qui vous laissera avec ces démangeaisons gênantes et une irritation générale.

Si vous laissez des traces de shampooing ou d’après-shampooing sur votre barbe, il en résultera une peau sèche et des démangeaisons au niveau du visage, qu’il faudra alors atténuer avec une crème hydratante sur votre barbe.

Séchez parfaitement votre barbe

Un autre phénomène qui se produit de plus en plus souvent est la présence de pointes fourchues sur la barbe, qui sont le résultat d’un séchage manqué ou incorrect de la barbe.

Oui, car après le shampooing pour hydrater la barbe et prévenir la desquamation de la peau du visage, vous devez sécher la barbe soigneusement, en veillant à éliminer tout excès d’humidité.

C’est l’excès d’humidité non séchée qui génère des pointes fourchues dans votre barbe. Si une nappe propre en microfibres ne suffit pas, vous pouvez sécher votre barbe avec un sèche-cheveux, à la bonne distance et à vitesse moyenne, ou avec un diffuseur.

Utilisez une huile à barbe

En choisissant une huile à barbe adaptée à votre longue barbe, vous éviterez les risques suivants : irritation de la peau de la barbe, apparition de boutons après avoir rasé votre barbe, dermatite de la barbe et démangeaisons du visage.

L’huile de rasage va créer une barrière sur la peau, la protéger, l’hydrater et éventuellement calmer les démangeaisons et les irritations dues au rasage grâce à la présence d’huiles essentielles.

Rasez et ajustez souvent la longueur de votre barbe

Si vous avez la peau sensible et souffrez de démangeaisons, de picotements et de barbes épaisses, il est peut-être temps de raccourcir et de raser votre barbe avec une tondeuse à barbe.

Très souvent, avoir des poils longs est contre-productif, car ils vont piquer la peau, l’idéal est de garder la longueur de la barbe dans une certaine fourchette de confort et d’utilité. Pensez à aller voir régulièrement un barbier qui redonner une belle forme à votre barbe

Peignez et brossez votre barbe

N’oubliez pas de toujours diriger votre barbe avec un peigne ou une brosse dans le sens naturel de votre barbe.

Ce sera aussi comme recevoir un massage doux et dorlotant sur votre peau, ce qui favorisera également la micro-circulation locale du sang, assurant la croissance et le développement de votre barbe.

Mangez et vivez sainement et sans souci

Cela semble utopique, surtout à notre époque, mais l’alimentation pour la santé de la barbe joue un rôle majeur.

Les aliments pour barbe riches en graisses polyinsaturées, en vitamines, en particulier celles des groupes B, C, D et E, et la bonne quantité de protéines (biotine) ne doivent jamais manquer, afin de développer des poils de barbe plus forts et plus résistants et d’éliminer l’apparition éventuelle de poils incarnés.

Buvez beaucoup d’eau et éloignez les « déclencheurs de stress »

Les déclencheurs de stress ne sont rien d’autre que les facteurs qui provoquent le stress et les déséquilibres internes, ils peuvent être des facteurs émotionnels ou physiques. Pensez à la fin d’une relation, à un deuil ou à un nouveau travail stressant, ce sont tous des facteurs qui affectent la quantité et la qualité de notre barbe, comme cela est également vrai pour les cheveux.

La pleine conscience, les exercices de respiration contrôlée, le yoga, sont des activités qui aident à réduire les niveaux de stress, ainsi que le repos optimal fondamental et permanent.

Pour l’eau, en revanche, on vous conseille de boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour, car l’eau c’est la vie, et avec l’air ce sont les deux composants vitaux pour la santé et le bon fonctionnement de notre organisme et de votre barbe.

Évitez le tabagisme, l’alcool et les substances psychotropes

Le tabagisme, qu’il s’agisse d’une cigarette ou non, est très mauvais pour votre santé et ensuite pour votre barbe.

Souvent, dans le cas des barbes longues, des résidus de saleté et de cendres se logent dans la moustache, ce qui lui donne une mauvaise odeur et la jaunit extérieurement. Il en va de même pour l’alcool et les autres substances psychotropes jaunissantes comme le café, qui tachent les poils de la barbe et de la moustache.

 

Comment lutter contre la calvitie et retrouver une chevelure épaisse ?
5 produits indispensables pour une barbe et une peau saine

Plan du site